Oradour : sa destruction

Une ville fantôme.
Dans l'église, les femmes et les enfants ont été emprisonnés et brûlés vifs par les nazis le 10 juin 1944. C'est aujourd'hui une église à ciel ouvert. En y entrant on a vu les impacts de balles sur la porte et sur les murs et la cloche fondue à cause de l'incendie provoqué par l'explosion d'une bombe. En voyant cela on se met à la place des personnes qui ont vécu cela. Une seule femme a survécu en fuyant par un vitrail.

Najda - 3ème Prépa pro - Juin 2017

Les 3ème Prépa pro à Oradour - Mai 2017
« 1 de 3 »

Photos : Damien - 3ème Prépa pro - Mai 2017