Les enfants d’Oradour

Les enfants ne devraient pas mourir et pourtant ce jour là ils ont été tués. Ils étaient tous à l'école car c'était le jour de la visite médicale. Les nazis sont allés les chercher dans les écoles. Ils ont rejoint le reste de la population sur la place du champ de foire. Ils étaient accompagnés des instituteurs et des institutrices. Certains ont retrouvé leurs parents sur la place. Ils vont être emmenés dans l'église avec les femmes. Dans le mémorial, les encriers de l'école sont exposés, ils témoignent de la présence des enfants. Dans une autre vitrine, on peut voir des jouets : de la dînette, un petit âne, un lit de poupée, une petite pelle... Les enfants n'auraient jamais dû vivre ça. Ce n'est pas juste.

Clément - 3ème Prépa pro - Mai 2017

Les 3ème Prépa pro à Oradour : les encriers des enfants - Mai 2017