Shell Eco-Marathon, 5e et dernier jour

« Clap de fin »

Bonjour à tous,

Aujourd’hui c’était la dernière course, sur une piste plus dégagée. Mathieu a réalisé à nouveau un très beau « Run » malgré un petit soucis dans les premiers tours qui ne nous a pas permis d’améliorer notre score. Nous finissons cette compétition avec une légère amertume, mais nous gardons surtout un incroyable souvenir, une grande fierté et une envie de progresser.

Le mot de nos jeunes : La bonne ambiance générale, aussi bien dans le groupe qu’entre compétiteurs, nous a permis d’apprécier une semaine riche en expériences. Nous sommes également heureux d’avoir pu découvrir le monde de la compétition sur circuit.

Shell Eco-Marathon, Saint-Jo, 2019 : clap de fin !
« 1 de 3 »

Nous remercions chaleureusement tous nos partenaires qui nous ont permis de mener à bien ce projet, espérant avoir su partager ces bons moments et pouvoir renouveler l’aventure l’année prochaine. Nous remercions également le groupe scolaire Les Deux Rives ainsi que toutes les personnes qui nous ont soutenus de près ou de loin.

L’équipe Team Joland

Shell Eco-Marathon, 4e jour : Team Joland ne lâche rien !

« Objectifs atteints »

Bonjour à tous,

Suite à notre « Run » non validé la veille, toute l’équipe avait à cœur de performer hier et d’en découdre sur le circuit. Suite à un énorme travail des résolutions de problèmes par M. Runavot et M. Leclercq, c’est à nouveau avec une pression palpable qu’Elliot s’est lancé sur la piste.  Et quel « Run » ! Jusqu’à 28 concurrents sur le parcours, créant parfois des accrochages et même deux accidents, sans gravité, mais impressionnants, le tout, sous la canicule anglaise.  Notre pilote a réalisé une belle performance en validant notre première course avec un chrono et une consommation très honorable. La tension s’est transformée en une immense joie lorsque nous l’avons retrouvé à la sortie des stands, exténué !!! Nous nous sommes félicités, créant une belle cohésion de groupe.

De retour au paddock, nous avons pu faire une petite pause, puis un débriefing suivi de quelques modifications techniques et tactiques.

Team Joland est reparti galvanisée pour la course de l’après-midi. En commun accord, notre deuxième pilote, Matthieu, a pris les commandes pour laisser Elliot au repos. Suite à la transmission des informations, de l’analyse des courbes et des schémas tactiques, par Elliot, Matthieu à amélioré la performance, parcourant 370 km avec 1 litre d’essence !!!

Shell Eco-Marathon, Saint-Jo, 2019 : performances !
« 1 de 5 »

Pour une première expérience, nous étions tous extrêmement fiers de notre journée.

Aujourd’hui c’est la quatrième et dernière journée et, piqués au « jeux » de cette incroyable compétition, nous avons encore envie de progresser, de nous améliorer.

A demain pour le finish

Team Joland

Shell Eco-Marathon 3e jour : les runs

Bonjour,

Hier matin le team Manager M. Runavot ainsi que nos deux pilotes, Elliot et Matthieu se sont rendus à 8h, pour le briefing de la journée, pendant que M. Leclercq amenait notre prototype dans la file d’attente pour rentrer sur le circuit.

Commentaire de M. Bourhis : Ici c’est un peu la guerre, il faut arriver très tôt pour se positionner dans les premiers et ne pas attendre toute la journée sous une chaleur pesante. Il y a à peu près 70 concurrents qui ne rêvent que d’une chose, c’est de s’élancer sur la piste pour faire la meilleure performance ! Les moteurs chauffent, les compétiteurs s’observent, bref, on rentre dans la danse !…

« Pesant » c’était le mot de la journée. En effet, toute l’équipe a senti la pression monter tout au long de la matinée jusqu’au départ, et c’est sous un soleil de plomb que Team Joland, pilotée par Elliot, a réalisé le premier « Run ». Malgré un très bon pilotage, nous n’avons pas réussi à valider la première course pour deux petites erreurs d’équipe, qui devraient être rapidement corrigées, suite au débriefing. En visuel, les chronos réalisés (pour rappel 11 tours à réaliser en moins de 39 minutes, comme vous pourrez le constater nous en avons fait 12…). Nous progressons tous les jours et l’équipe reste super motivée autour du projet… Que du positif !

Aujourd’hui, début du Run 2 à 10h30, et du Run 3 à 16h.

Rendez vous demain pour la suite.

Shell Eco-Marathon, Saint-Jo, 2019 : les runs !
« 1 de 5 »

L’équipe Team Joland

Shell Eco-Marathon 2e jour : les tests techniques

Quelques "news" de l'équipe !

Hier, Team Joland à passé la journée à réaliser les tests techniques et sécurité. Malgré quelques modifications techniques, l'équipe à validé avec succès les onze étapes qui permettent de courir sur le circuit.

Commentaire de M. Leclercq : Les équipes techniques du jury étaient très pointilleuses mais cela nous a permis de nous améliorer. Nos élèves ont pu constater également l'importance  d'un travail de qualité. Ils ont apportés les solutions techniques afin de valider tous les tests.

Shell Eco-Marathon, Saint-Jo, 2019 : tests techniques !
« 1 de 9 »

Aujourd'hui, les courses commencent pour les prototypes à 12h30.
Notre pilote effectuera son premier run vers 13h30, l'objectif est de valider  cette course pour pouvoir tenter des choses sur les trois runs suivants,  jeudi et vendredi.

L'équipe Team Joland

Shell Eco-Marathon, Weybrigde, UK

Après la traversée Roscoff-Plymouth qui s'est passée sans encombre et sous un beau soleil, l'équipe de Team Joland est arrivée à Weybrigde, au sud-ouest de Londres. Composée de six élèves de première MEI (Mathis, Elliot, Matthieu, Marc, Florian et Axel) ainsi que de trois professeurs accompagnateurs (M. Runavot, M. Leclercq et M. Bourhis), l'équipe s'est familiarisée le premier jour avec le circuit, les paddocks et tous les défis techniques de validation. Cette année, ce n'est pas moins de 148 équipes internationales qui concourent dans deux catégories : "Urban concept" et "prototypes". C'est dans cette deuxième catégorie que Team Joland est engagée.

Shell Eco-Marathon, Saint-Jo, juin 2019
« 1 de 7 »

La suite au prochain épisode !

Team Joland

« Débarquement » sur Ouessant

Après une traversée de 2 heures en rade de Brest, nous avons posé pieds et bagages sur l'île d'Ouessant. Une fois installés dans l'auberge de jeunesse, nous sommes partis pique-niquer près de la salle de sport.

Ensuite, petite balade, cheveux au vent et sous un soleil radieux jusqu'au phare du Créach. Rendez-vous était pris avec Delphine la Garde Champêtre de l'île. Elle nous a expliqué quelle plante invasive nous devions arracher : la montbrétia. Munis de gants, d'un râteau, de sacs et d'une brouette, motivés et énergiques, nous lui avons fait un sort.

De retour à l'auberge, nous avions rendez-vous avec Xavier, responsable du parc énergétique du Ponant. Il est venu nous expliquer le fonctionnement, les enjeux environnementaux et les projets sur l'île d'ici 2030. Xavier a précisé qu'il avait suivi un BEP Elec puis un BAC PRO EIE (l'ancien Bac pro MELEC). L'objectif est que d'ici 2023, l'île soit à 50% autonome grâce aux énergies renouvelables puis entièrement autonome en 2030.

Temps libre (et sportif pour certains, dans la salle de sport) jusqu'à 22H. Puis, extinction des feux à 22H30 (sauf pour ceux qui avaient vue sur le phare...).

Le lendemain, après un copieux petit-déjeuner et une pause photo de groupe au pied d'un moulin, nous sommes repartis sur différentes zones d'arrachage, toujours en lutte contre la montbrétia invasive.

Lors de la pause déjeuner, sur la petite plage de Yusin, nous n'avons pas perdu de vue nos objectifs écologiques et en avons profité pour la  nettoyer de ses micro plastiques.

Par la suite nous voulions repartir à l'auberge mais malheureusement nous avons croisé d'autres montbrétias sur notre route !!! Nous les avons donc arrachées et fait disparaitre de cette île. En fin d'après-midi, nous avons été accueillis à la mairie de Lampaul par le maire et la garde champêtre et nous y avons pris  notre goûter. En soirée, nous avons eu un temps libre avant et après le dîner, mais à 22h30, c'était l'extinction des feux !

Pour cette dernière journée nous nous sommes réveillés et levés à 8h pour avoir le temps de prendre notre petit déjeuner et de ranger puis nettoyer notre chambre. A 9h00 nous avons fait le puzzle de la carte de Ouessant pour déterminer quel groupe partirait en premier. Vers 9h30 nous avons pris les vélos pour nous rendre vers les énigmes. Derrière chaque énigme se cachait un lieu, où nous devions nous prendre en photo.Vers 11h00 nous en avons profité pour visiter le musé des Phares et balises du Créach. A 13h30 nous avons pique-niqué pour enfin retourner à notre jeu de piste. Puis à la fin de cette petite balade à vélos nous nous sommes tous regroupés au Phare  du Stiff pour prendre notre goûter (des crêpes locales nappées de caramel ou de chocolat) et le visiter. Après cette petite visite très plaisante nous avions rendez-vous au port de Ouessant.

Merci à notre reporter spécial Mattis (3 PEP Eiffel),
à notre rédacteur en chef William (3 PEP Eiffel)
et bravo à tous pour votre énergie débordante !

Merci aux Ouessantins pour leur accueil !
Petit compte rendu supplémentaire sur le site de Ouessant.

Juin 2019

Galeries photos du séjour

Arrivée à Ouessant

3 PEP Saint-Joseph, Landerneau, Ouessant, mai 2019
« 1 de 6 »

Journée écolo à Ouessant

3 PEP Saint-Joseph, Landerneau, Ouessant, mai 2019
« 1 de 16 »

Jeu de piste à Ouessant - Quelques selfies...

3 PEP Saint-Joseph, Landerneau, Ouessant, mai 2019 : le jeu de piste
« 2 de 13 »

Jeu de piste à Ouessant - Encore des selfies !

3 PEP Saint-Joseph, Landerneau, Ouessant, mai 2019 : le jeu de piste
« 1 de 13 »

Jeu de piste à Ouessant - Et toujours des selfies !

3 PEP Saint-Joseph, Landerneau, Ouessant, mai 2019 : le jeu de piste
« 1 de 13 »

Jeu de piste à Ouessant - Et pour quelques selfies de plus...

3 PEP Saint-Joseph, Landerneau, Ouessant, mai 2019 : le jeu de piste
« 1 de 13 »

Et la vidéo  du séjour !

Erasmus+ Madrid

Nous sommes arrivés un lundi à l'école  où on  nous a présenté les différentes familles. Puis nous somme partis vers les lieux d'habitation. La famille qui m'a accueillie était sympathique.

Le lendemain, Madame Le Gall et Roberto, responsable des relations avec les entreprises,  m'ont présentés à l'entreprise Alcampo. Mon maitre de stage qui s’appelait Juan était  vraiment sympa,  de même que  l'ambiance dans l'entreprise. C'était vraiment un bon stage !

Je recommande à tous lés élèves de faire un stage à l'étranger c'est vraiment génial.

 

Raphaël

Erasmus+ Madrid

Nous sommes arrivés à Madrid vers 18h le lundi avec l'avion, et nous sommes tout de suite allés dans la famille. La famille où j’étais nous a fait un accueil très chaleureux. Il y avait 2 fils de 18 et 22 ans, Pedro et Alexandre, et une fille, Ruth, de 16 ans et la mère Valeria .

Nous sommes arrivés dans l'entreprise le mardi : accueil très chaleureux, bonne impression, le personnel très gentil. Il y avait 6 employés avec les 2 patrons, Hadi, Mohamed, Poli, Jovani, Ehsane et Bixente. L'entreprise fabrique des fenêtres en bois, des portes en bois, des meubles d'intérieur.

A Madrid, nous avons visité le stade du Bernabeu, puis nous sommes allés voir un match dans ce stade. Madrid est une très belle ville !

 

Thibault

Erasmus+ Madrid

Dans le cadre de ma formation en électricité, j'ai effectué un stage de 4 semaines pour ma PFMP 5 en Espagne, à Colmenar Viejo, dans une entreprise espagnole.

Nous sommes partis en avion. A notre arrivée à Colmenar Viejo, nous avons été pris en charge par nos familles respectives. Une famille très sympa, j'ai dû rapidement m’intégrer à la vie espagnole qui n'est pas la même qu'en France : repas du midi vers 14h, puis celui du soir vers 21h !

Le lendemain, j'ai effectué mon intégration dans l'entreprise SIACEL 2000 S.L, qui est composée de Rafael et Sergio. La plus part des chantiers réalisés le sont dans des résidences privées (rénovation, changement d'appareillages...). J'ai travaillé essentiellement du coté de Madrid, ce qui m'a permis de découvrir la ville tout en travaillant.

Nous sommes aussi sortis le week-end, nous sommes allés visiter le stade Santiago Bernabeu où nous avons regardé un match. Certains soirs nous nous retrouvions pour aller manger ensemble au restaurant.

Arthur

Eramus+ à Madrid

Nous sommes arrivés un lundi. Nous sommes ensuite allés à l'école qui effectue la liaison entre la France et l'Espagne pour découvrir les tuteurs de la famille. La famille nous a fait un accueil très chaleureux. Elle était  composée du fils Alexandre, 22 ans, Pedro, 18 ans, Ruth  16 ans et la mère.

Le mardi l'entreprise nous a réservé un accueil très chaleureux. Les ouvriers ont été très accueillants eux aussi et nous ont bien expliqué leur travail. L'entreprise était composée  de 6 employés avec les 2 patrons, Hadi, Mohamed, Poli, Jovanie, Ehsane, Bixente.Je les ai observé fabriquer des fenêtres et des meubles d'intérieur. Erasmus+ est le bon moyen pour découvrir des façons de travailler différentes de celles du pays où nous avons l'habitude de travailler.

Nathan